Notre réponse face à la COVID-19

La pandémie de COVID-19 (coronavirus) représente un énorme recul potentiel pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents et pourrait annuler des décennies de progrès dans les pays les plus pauvres. Le GFF s'est engagé à faire sa part pour aider les pays à protéger les services vitaux essentiels dans le cadre d'une réponse efficace face à la COVID-19 et d’un redressement. Découvrez davantage les mesures que nous prenons.

PROTÉGER LES SERVICES ESSENTIELS POUR LES FEMMES, LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS

La pandémie de la COVID-19 continuant à progresser dans les pays à revenu faible et intermédiaire de la tranche inférieure, il existe un risque croissant de perturbations généralisées de l'accès aux services de santé reproductive, de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent et de nutrition.

De nouvelles données confirment les ruptures à l’échelle mondiale dans l’accès aux services de santé essentiels pour les femmes et les enfants. Des perturbations substantielles dans les consultations ambulatoires et la vaccination des jeunes enfants ont été observeés. Des bouleversements importants ont également été notifiées dans plusieurs pays en matière de prise en charge des femmes enceintes et d’accouchements par des agents de santé qualifiés.

LA RÉPONSE DU GFF

Le GFF a un rôle unique à jouer pour garantir que la prestation sûre et équitable de services essentiels de santé et de nutrition pour les femmes, les enfants et les adolescents, soit un élément central d'une réponse mondiale efficace face à la pandémie de COVID-19 et de son redressement.

Le GFF aide ses 36 pays partenaires à revenu faible et intermédiaire de la tranche inférieure à utiliser ces données dans la prise de décision pour adopter des stratégies ciblées dans leur réponse à la pandémie, afin de protéger et de promouvoir les services de santé et de nutrition essentiels pour les femmes, les enfants, et les adolescents vulnérables.

Par exemple :

  • En partenariat avec la Banque mondiale et la Société financière internationale (SFI), le GFF soutient ses pays partenaires à travers des subventions et une assistance technique afin qu’ils puissent prioriser et planifier le maintien des services, renforcer la prestation de services de première ligne, surmonter les contraintes liées à l’approvisionnement d’équipements de protection individuelle et d’autres produits de santé essentiels, mais aussi répondre à la demande de services de santé sexuelle et reproductive et d’autres services vitaux.
  • Le GFF a mis sur pied un programme d’échanges et d’apprentissage afin que les pays puissent partager les enseignements tirés en temps réel et apprennent ainsi les uns des autres. Grâce à ce programme, certains pays ont introduit des mesures de maintien de la prestation de services tout en conservant la distanciation sociale, d’autres ont amélioré le déploiement de la technologie mobile pour faciliter la télémédecine, tandis que d’autres ont exposé comment mieux utiliser et intégrer les agents de santé communautaires afin de renforcer la continuité des services.

COMMUNIQUé de presse: De nouvelles données confirment les ruptures à l’échelle mondiale dans l’accès aux services de santé essentiels pour les femmes et les enfants

Données et Connaissances

Le GFF s'est récemment associé à la Reproductive Health Coalition et à Avenir Health pour le développement d'un outil destiné aux décideurs politiques qui permet de comprendre les différents effets de la COVID-19 et des mesures d'atténuation sur l'accès à la planification familiale. Grâce à l'utilisation de cet outil, le GFF a pu estimer que, sans mesure d'atténuation, jusqu'à 26 millions de femmes risquent de perdre l'accès à la contraception dans les 36 pays appuyés par le GFF, ce qui porrait entraîner près de 8 millions de grossesses non désirées.

Le GFF a lancé une série de  séminaires en ligne  dédiés à la COVID-19 afin d' assurer un partage des connaissances et un apprentissage continus et axés sur les besoins entre les pays appuyés par le GFF et les partenaires mondiaux.

En outre, le GFF a élaboré des Notes de Synthèse par Pays qui fournissent des données et des directives aux responsables politiques et aux praticiens sur la préservation des services de santé essentiels en temps de crise afin d'aider à maintenir les progrès réalisés au cours des dernières années.

Afghanistan (En)

Guinée

Nigéria (En)

Bangladesh (En)

Haïti

Pakistan (En)

Burkina Faso

Indonésie (En)

Rwanda (En)

Cambodge (En)

Kenya (En)

Sénégal

Cameroun

Libéria (En)

Sierra Leone (En)

République Centrafricaine

Madagascar

Somalie (En)

Tchad

Malawi (En)

Tajikistan (En)

Côte d’Ivoire

Mali

Tanzanie (En)

République Démocratique
du Congo

Mauritanie

Ouganda (En)

Ethiopie (En)

Mozambique (En)

Vietnam (En)

Ghana

Myanmar (En)

Zambie (En)

Guatemala (Es)

Niger

Zimbabwe (En)

 

Pays éligibles au soutien du GFF

Angola (En)

Egypte (En)

Laos (En)

Île Salomon (En)

Bénin

Érythrée (En)

Lesotho (En)

Soudan (En)

Bhutan (En)

Eswatini (En)

Maroc

Soudan du sud (En)

Bolivie (Es)

Gambie (En)

Népal (En)

Timor-Leste (En)

Burundi

Guinée-Bissau (En)

Nicaragua (Es)

Togo

Comores (En)

Honduras (Es)

Papouasie Nouvelle
Guinée
(En)

Ouzbékistan (En)

Congo

Inde (En)

Philippines (En)

Yémen (En)

Djibouti

Kirghizistan (En)

São Tomé
and Príncipe
(En)

 

 

RESSOURCES DU GFF

Fiche Téchnique : Nouvelles Conclusions et Recommandations Politiques sur la Covid-19

Fiche Technique: Réponse du GFF à COVID-19

Note d'Orientation: Le Rôle des Plateformes Nationales dans le Maintien des Services Essentiels et la Mise en Œuvre du Dossier d’Investissement à l’ère de la Covid-19

 

 

RESSOURCES D' APPRENTISSAGE

 


ACTUALITéS

COMMUNIQUé de presse: De nouvelles données confirment les ruptures à l’échelle mondiale dans l’accès aux services de santé essentiels pour les femmes et les enfants

Telegraph: Covid-19 a déjà tué 500 000 personnes, mais une catastrophe sanitaire plus grave menace les femmes et les enfants

Banque Mondiale: Les risques d'une crise sanitaire secondaire pour les femmes et les enfants : 3 choses à savoir

Reuters: Women, babies at risk as COVID-19 disrupts health services, World Bank warns

Bloomberg: Virus Care Disruptions Raise Infant Death Risk in Poor Nations

The Telegraph: More than one million more women and children globally could die as pandemic diverts health services 

La Province: Coronavirus: risque d’une «crise sanitaire secondaire»

Banque Mondiale: COVID-19 (coronavirus) and the future of health financing: from resilience to sustainability

Communiqué de presse:  Netherlands Announces Additional Support for the GFF to Continue Essential Health Services in COVID-19 Response

Communiqué de presse: LA RÉPONSE DU GFF À LA PANDÉMIE DE LA COVID-19

Appel à l'action: Les dirigeants du GFF mettent en garde contre l'émergence d'une deuxième crise sanitaire mondiale due à des perturbations des soins de santé primaires en raison de la COVID-19


BLOG

Q&A : Au cœur de la pandémie de la COVID-19, comment les pays apprennent-ils les uns des autres en temps réel?

Sommes-nous prêts à atténuer les impacts de la COVID-19 sur la planification familiale et les contraceptifs ?

Les pays ont besoin de se mobiliser pour protéger la nutrition pendant la pandémie de la Covid-19


LIENS DES PARTENAIRES

Modeling the impact of COVID-19 mitigation on contraceptive needs

Lancet: Early estimates of the indirect effects of the COVID-19 pandemic on maternal and child mortality in low-income and middle-income countries: a modelling study

Operational Guidance from the World Health Organization (WHO)

Comprehensive list of guidance for maintaining essential services during the COVID-19 pandemic