Communiqué de Presse

Les sujets


Des pays


Le Mécanisme de Financement Mondial, Merck for Mothers, la Fondation Bill & Melinda Gates et la Fondation UPS Lancent un Partenariat Public-Privé pour Améliorer les Chaînes d'Approvisionnement dans les Pays à Revenu Faible et Intermédiaire

L'initiative mobilisera l'expertise du secteur privé pour aider à s’assurer que chaque femme, chaque enfant et chaque adolescent peut accéder à des médicaments et produits de santé vitaux

WASHINGTON, D.C., 18 juillet 2018 – Le Mécanisme de Financement Mondial (GFF), Merck for Mothers, la Fondation Bill & Melinda Gates et la Fondation UPS ont lancé aujourd'hui un nouveau partenariat public-privé pour améliorer l'efficacité et l'efficience des chaînes d'approvisionnement des pays à revenu faible et intermédiaire. Le partenariat est axé sur la mise à l’échelle des meilleures pratiques du secteur privé en matière de gestion de la chaîne d’approvisionnement et sur la mise à profit des compétences du secteur privé dans des domaines critiques tels que le transport, l'entreposage et la distribution et cela,  pour améliorer l'accès des femmes, des enfants et des adolescents aux médicaments et produits de santé vitaux dans les pays du GFF, en particulier parmi les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables

« Des médicaments et des produits de santé de qualité doivent être disponibles aux personnes quand elles en ont besoin, où elles en ont besoin, de manière abordable et durable et, utilisés de manière appropriée pour obtenir les meilleurs résultats de santé et de nutrition », a déclaré Mariam Claeson, Directrice du GFF. « Nous savons que le secteur privé est capable de livrer avec succès ses produits jusqu'au dernier kilomètre et, à travers ce nouveau partenariat, nous pouvons tirer parti de leur expertise et de leur innovation pour mettre à l’échelle le soutien aux pays afin de renforcer leurs chaînes d'approvisionnement, avec la possibilité de sauver des millions de vies de femmes, d'enfants et d'adolescents »

De nombreux pays luttent pour assurer la disponibilité de produits vitaux pour les femmes, les enfants et les adolescents, en particulier dans les régions reculées, contribuant chaque année à plus de 5 millions de décès de mères et d’enfants dus à des maladies évitables et cela, dans 50 pays du monde. Dans le même temps, les entreprises du secteur privé ont démontré leur capacité à atteindre les populations dans les zones les plus reculées avec leurs produits et cela, à travers des systèmes de distribution et d'inventaire très réactifs. Apporter cette expertise privée aux gouvernements soutenus par le GFF à travers des partenariats innovants peut aider à atteindre de meilleurs résultats de santé et de nutrition.    

« Une chaîne d'approvisionnement en produits de santé performante est un élément essentiel de l'amélioration de l'accès à des soins de qualité pour tous. MSD for Mothers est fier de prêter son expertise en matière de chaîne d'approvisionnement et d'affaires pour soutenir le renforcement des systèmes de santé à travers ce partenariat public-privé », a déclaré Mary-Ann Etiebet, Directrice Exécutive de Merck for Mothers”.

Le GFF, un partenariat à multiples parties prenantes qui travaille dans 27 pays, avec pour objectif de s'étendre à un total de 50 pays, investit dans la santé et la nutrition des femmes, des enfants et des adolescents confrontés aux besoins les plus urgents. Dans ces pays, des chaînes d'approvisionnement inefficaces et inefficientes sapent les efforts déployés par les pays pour atteindre les personnes qui ont le plus besoin de médicaments et de produits de santé vitaux, en particulier les femmes et les enfants. Le partenariat de la chaîne d'approvisionnement du GFF travaillera en étroite collaboration avec tous les partenaires du GFF pour développer des solutions publiques-privées durables à travers le leadership du gouvernement.

« Des millions de femmes et d'enfants dans le monde dépendent de systèmes de santé de qualité qui fournissent des traitements essentiels au bon moment », a déclaré Dana Hovig, Directrice de la Prestation Intégrée à la Fondation Bill & Melinda Gates. « Ce nouveau partenariat important aidera les pays à appliquer des pratiques réussies dans le secteur privé pour s'assurer que les médicaments et autres produits de soins de santé importants sont constamment disponibles, en particulier pour les plus pauvres et les plus vulnérables, quand et où ils sont nécessaires ». 

Les données montrent que les systèmes de distribution qui stimulent les opérateurs logistiques du secteur privé ont le potentiel d'accroître la disponibilité des produits de base clés. Un système de distribution innovant au Sénégal a été très prometteur dans l’accroissement de la disponibilité des médicaments et des produits de santé. Le système a débuté en tant que projet pilote en partenariat avec la Fondation Gates et Merck for Mothers et, fait maintenant la transition vers le Gouvernement du Sénégal et cela, à l'échelle nationale et, est soutenu par des partenaires de développement tels que le GFF et la Banque Mondiale.

« Notre modèle de chaîne d'approvisionnement, appelé Yeksi Naa, qui signifie " Je suis arrivé" en wolof, repose sur la contractualisation d'opérateurs privés pour la livraison du dernier kilomètre de produits de santé clés, c’est à dire entre le district et les points de prestation de services de santé. Initialement utilisé avec une approche de projet pour les produits de planification familiale, il est maintenant étendu au niveau national pour un plus grand nombre de produits de santé clés. Ce partenariat public-privé assure la disponibilité des produits pharmaceutiques et médicaux en réduisant de manière significative les ruptures de stock, et a également renforcé le système d'information de la chaîne d'approvisionnement. La raison pour laquelle le Sénégal a décidé de s’appuyer sur le secteur privé pour livrer jusqu'au dernier kilomètre est de tirer parti de la capacité du secteur privé à améliorer la qualité de la chaîne d'approvisionnement et compléter ainsi l’action de la Pharmacie nationale d’Approvisionnement. Le nouveau partenariat public-privé du GFF aidera davantage les pays comme le Sénégal dans leur volonté à améliorer l'accès aux médicaments et aux produits de santé vitaux. »

Le partenariat du GFF rassemblera les gouvernements, les partenaires au développement et le secteur privé pour développer des solutions innovantes pour améliorer les fonctions d'entreposage et de distribution des chaînes d'approvisionnement dans les pays du GFF. Cela inclut la mise à l'échelle des innovations avérées en matière de chaîne d'approvisionnement, le soutien à la mise en œuvre des réformes de la chaîne d'approvisionnement et l'amélioration de la capacité du gouvernement à travailler stratégiquement avec les opérateurs logistiques du secteur privé pour assurer la livraison jusqu’au dernier kilomètre.

« UPS comprend la valeur de partager son expertise en matière de logistique et d'approvisionnement avec les communautés vulnérables et, nous savons que cela aidera à sauver des vies si nous pouvons améliorer l'efficacité et la résilience de leurs chaînes d'approvisionnement, » a déclaré Eduardo Martinez, président de la Fondation UPS et chef de la diversité et de l'inclusion chez UPS. « C'est une priorité pour nous de soutenir des initiatives importantes telles que celles-ci qui entraînent des changements considérables dans la santé des communautés et créent un modèle qui peut être reproduit pour renforcer les systèmes de santé publique dans le monde entier. »

Le partenariat se concentrera également sur l'évaluation des réformes de la chaîne d'approvisionnement afin de mieux comprendre ce qui pourrait améliorer l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement et faire progresser la réflexion sur un engagement plus large avec le secteur privé dans les pays du GFF.

Davantage d'informations sur le travail du GFF avec le secteur privé

À Propos du Mécanisme de Financement Mondial

Le Mécanisme de Financement Mondial (GFF) est un partenariat formé par diverses parties prenantes pour aider les pays à s’attaquer aux problèmes de santé et de nutrition les plus graves touchant les femmes, les enfants et les adolescents. Il aide les autorités nationales à réunir des partenaires autour de plans pilotés par les pays, qui donnent la priorité à des services de santé ayant un fort impact, mais de longue date insuffisamment financés. Le Fonds Fiduciaire du GFF joue un rôle de catalyseur en accordant aux pays des financements d’ampleur limitée qui leur permettent d’accroître dans une large mesure les ressources intérieures fournies aux côtés des fonds de la Banque Mondiale (IDA et BIRD), de financements extérieurs alignés et des ressources du secteur privé. Chaque investissement extérieur de montant relativement faible est multiplié par les engagements des pays eux-mêmes et, génère ainsi un important retour sur investissement qui permet à terme de sauver des vies humaines et d’améliorer la situation des populations. En apprendre davantage sur : www.globalfinancingfacility.org et @theGFF