Communiqué de Presse

Les Pays-Bas annoncent un appui supplémentaire en faveur du GFF pour une continuité des services de santé essentiels dans le cadre des réponses au COVID-19

WASHINGTON, DC – Le Gouvernement des Pays-Bas a annoncé un engagement de 10 millions d'euros (11,24 millions de dollars ) en faveur du Mécanisme de financement mondial (GFF) afin d’aider les pays à revenu faible et à revenu intermédiaire de la tranche inférieure à assurer la continuité des services essentiels de santé et de nutrition pour les femmes, les enfants et les adolescents dans le cadre de leurs réponses à la pandémie du COVID-19. Cette nouvelle contribution permettra au GFF d'apporter un soutien rapide aux pays pour qu'ils puissent revoir leurs approches de prestation de services de santé et cela, en vue de protéger les soins critiques, d’assurer la sécurité des agents de santé de première ligne et d’intensifier les communications en matière de risques ainsi que l'engagement communautaire au cours de la crise.

«La réponse mondiale au COVID-19 ne peut se faire au détriment des services de santé de base pour les femmes, les enfants et les adolescents qui sauvent des millions de vies chaque année. Nous devons veiller à ce que l'acte de donner la vie ne coûte pas aux femmes leur propre vie. Le GFF a un rôle essentiel à jouer pour garantir que les femmes vulnérables et marginalisées ainsi que leurs familles puissent encore avoir accès aux soins de santé dont elles ont besoin au cours de cette pandémie. Alors que nous intensifions notre réponse collective pour atténuer la crise du coronavirus, nous devons mettre en place des systèmes de santé plus solides pour garantir que les progrès réalisés au cours des dernières décennies en matière de santé maternelle et infantile ne soient pas réduits à néant en quelques mois. » a déclaré Kitty van der Heijden, Directrice générale de la coopération internationale, Ministère des affaires étrangères, Pays-Bas.

“«Nous sommes reconnaissants au gouvernement des Pays-Bas de ce soutien supplémentaire, qui permettra au GFF de renforcer rapidement l'appui à nos pays partenaires afin que les femmes et les filles vulnérables puissent continuer à avoir accès à la planification familiale, à des accouchements sans risque et à d'autres services de santé primaires essentiels au cours de cette crise sanitaire mondiale, » a stipulé Muhammad Ali Pate, Directeur mondial de la santé, de la nutrition et de la population au Groupe de la Banque mondiale et Directeur du GFF.

Depuis qu'il a intégré le GFF en décembre 2018, le Gouvernement des Pays-Bas a investi 66,48 millions de dollars dans le partenariat pour accélérer les progrès réalisés en matière de droits et de santé sexuels et reproductifs. Ce soutien supplémentaire porte dès à présent la contribution totale des Pays-Bas en faveur du GFF à 77,72 millions de dollars.

À Propos du Mécanisme de Financement Mondial et du Groupe des Investisseurs

Le Mécanisme de financement mondial (GFF) est un partenariat à multiples parties prenantes qui aide les pays à s'attaquer aux problèmes de santé et de nutrition les plus importants qui affectent les femmes, les enfants et les adolescents. Le GFF rassemble les gouvernements et les partenaires autour d'un plan piloté par les pays qui priorise les domaines à fort impact, mais négligés, de la santé. Le Fonds fiduciaire du GFF est soutenu par les Gouvernements du Burkina Faso, du Canada, de la Côte d'Ivoire, du Danemark, la Commission européenne, l'Allemagne, le Japon, les Pays-Bas, la Norvège, le Qatar et le Royaume-Uni; la Fondation Bill & Melinda Gates; la Fondation Susan T. Buffett ; Laerdal Global Health; MSD for Mothers et la Fondation Rockefeller. Pour soutenir le travail du GFF au niveau national, ces partenaires et d'autres qui font partie du GFF - y compris des représentants d'autres gouvernements, d'organisations de la société civile, de l'OMS et d'autres agences des Nations unies, du Gavi, du Fonds mondial et d'organisations du secteur privé - se réunissent régulièrement en tant que membres du Groupe des Investisseurs du GFF pour discuter des progrès et de la collaboration. Le Fonds fiduciaire du GFF intervient en tant que catalyseur de financement, permettant aux pays d’utiliser ses modestes subventions pour considérablement accroitre leurs ressources nationales, et cela, en parallèle aux financements de l'IDA et de la BIRD de la Banque mondiale, aux financements externes alignés et, aux ressources du secteur privé. Chaque investissement externe de taille relativement limitée est multiplié par les engagements des pays eux-mêmes—ce qui permet de générer un important retour sur investissement et contribue à sauver et à améliorer des vies.

Contact Média: Nansia Constantinou, Mécanisme de financement mondial, +1 (202) 458-5008, nconstantinou@worldbankgroup.org