Communiqué de Presse

Le Canada annonce l’octroi d’un nouveau financement de 150 millions $ CAD au Mécanisme de financement mondial

Ce nouvel engagement pluriannuel permettra de s’assurer que des millions de femmes, d’enfants et d’adolescents sont en mesure de survivre et de prospérer

WASHINGTON D.C. — Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd’hui l’octroi d’un nouveau financement additionnel de 150 millions $ CAD au Mécanisme de financement mondial en soutien à chaque femme, chaque enfant et chaque adolescent (GFF). Ce financement constitue un nouvel engagement pluriannuel envers le Fonds fiduciaire du GFF pour la période allant de 2020 à 2022 et s’ajoute aux 50 millions $ CAD annoncés lors de l’événement de réapprovisionnement du GFF tenu en novembre 2018.

«Grâce au Mécanisme de financement mondial, des millions d’autres femmes, adolescents et enfants ont un meilleur accès à des services de santé et de nutrition de qualité» a déclaré Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l'Égalité des genres du Canada. «Si nous voulons atteindre les objectifs de développement durable, nous aurons besoin de mécanismes de financement plus innovants tels que le GFF, qui encouragent les pays à plus faible revenu à investir davantage dans la santé et la nutrition — et, ultimement, dans la capacité de leurs citoyens à rendre notre monde meilleur.»

L’annonce du Canada fait suite à l’événement de réapprovisionnement en ressources du GFF de novembre 2018, qui a permis de recueillir plus d’un milliard $ US pour le Fonds fiduciaire du GFF. Le GFF a récemment annoncé que ce financement lui permettrait de se déployer dans neuf nouveaux pays, ce qui portera à 36 le nombre total de pays soutenus par le GFF. Les investissements du GFF dans ces pays permettent de rejoindre les exclus ainsi que les femmes, les filles et les adolescents les plus affectés en s’assurant que ces derniers ont la possibilité de survivre et de prospérer.

« Le Canada a généreusement contribué à la création du GFF et ce nouvel engagement permettra d’amplifier les excellents résultats du Mécanisme en aidant davantage de femmes et de filles à survivre, à prospérer et à réussir », a déclaré Kristalina Georgieva, Directrice générale de la Banque mondiale. « À titre de chef de file mondial du programme d’égalité entre les genres, le plaidoyer et l’expertise du Canada jouent un rôle essentiel dans la transformation de millions de vies. Nous nous réjouissons de la poursuite de ce partenariat ».

Depuis la création du GFF en 2015 par la Banque mondiale, les gouvernements du Canada et de la Norvège, les Nations Unies et d’autres partenaires, des financements à hauteur de 557 millions $ US du Fonds fiduciaire du GFF ont été couplés à des investissements de 4,3 milliards $ US de l’Association internationale de développement et de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement du Groupe de la Banque mondiale.

À Propos du Mécanisme de Financement mondial

Le Mécanisme de financement mondial (GFF) est un partenariat à multiples parties prenantes, qui aide les pays à s’attaquer aux problèmes de santé et de nutrition les plus importants qui affectent les femmes, les enfants et les adolescents. Le Fonds fiduciaire du GFF est soutenu par les gouvernements du Burkina Faso, du Canada, de la Côte d’Ivoire, du Danemark, de l’Allemagne, du Japon, des Pays-Bas, de la Norvège, du Qatar et du Royaume-Uni ; la Fondation Bill & Melinda Gates ; la Fondation Susan T. Buffett ; la Commission européenne ; Laerdal Global Health ;  et, MSD for Mothers. Le GFF appuie les gouvernements dans la mobilisation des partenaires autour d’un plan piloté par le pays, qui priorise les domaines de santé à fort impact, mais négligés. Le Fonds fiduciaire du GFF agit à titre de catalyseur de financement, permettant aux pays d’utiliser ses modestes subventions pour accroitre de façon sensible leurs ressources nationales, et cela, parallèlement aux financements de l’IDA et de la BIRD du Groupe de la Banque mondiale, aux financements externes alignés et, aux ressources du secteur privé. Chaque investissement externe de taille relativement limitée se voit multiplié par les engagements des pays eux-mêmes — ce qui permet de générer un important retour sur investissement et ultimement de sauver et d’améliorer des vies. Pour obtenir davantage d’informations : www.globalfinancingfacility.org/fr et @theGFF

Personne-ressource : Christina Nelson, Mécanisme de financement mondial, +1 (202) 458-4372, cmnelson@worldbank.org