Communiqué de Presse

La réponse du GFF à la pandémie du COVID-19

Le Mécanisme de financement mondial pour les femmes, les enfants et les adolescents (GFF) s’engage à faire sa part dans la lutte contre la pandémie du COVID-19. Agissant dans le cadre de sa mission principale qui est d'assurer un financement durable de la santé et d'améliorer la santé et la nutrition des mères, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents, le GFF soutient actuellement 36 pays à accroître l'accès à une offre complète de soins de santé communautaires et primaires tout en renforçant les systèmes de financement de la santé. Ces deux axes sont étroitement liés aux besoins des pays pendant une pandémie et essentiels pour leur préparation et une riposte efficace.

L’équipe du GFF est pleinement consciente des enseignements à tirer de l'épidémie d'Ebola de 2014-2016 en Afrique de l'Ouest qui a provoqué une rupture des soins de santé de base pour les femmes et les enfants et une hausse de la mortalité maternelle et des maladies infantiles. 

Le 4 mars, le Groupe de la Banque mondiale a annoncé une aide d’un montant allant jusqu’à 12 milliards de dollars composé des ressources de l’AID, de la BIRD et de la SFI pour appuyer les pays dans leur réponse au COVID-19. Le 17 mars, une enveloppe supplémentaire de 2 milliards de dollars a été annoncée mettant à disposition et sous procédure accélérée, un total de 14 milliards de dollars afin d'aider les pays et les acteurs économiques dans leurs efforts pour prévenir, détecter et répondre à la propagation rapide du COVID-19.

Pendant cette pandémie, en plus du soutien du Groupe de la Banque mondiale et agissant en conformité avec sa mission, l'équipe du GFF travaille en étroite collaboration avec nos partenaires dans les pays et à l’échelle multilatérale pour :

  • Garantir que les femmes, les enfants et les adolescents dans les pays soutenus par le GFF aient accès à des soins prénataux et postnataux de qualité, à des accouchements sans risques, aux programmes de vaccination et à d'autres services essentiels de santé et de nutrition. Il convient de s’assurer que la pandémie ne mette pas à mal les efforts déployés par les pays pour améliorer les conditions de santé dans ces domaines.
  • Identifier là où le GFF peut contribuer à combler les manques de financement spécifiques et à court-terme pour les soins de première ligne afin de protéger les populations les plus vulnérables dans les pays soutenus ; et
  • Contribuer au travail des équipes du Groupe de la Banque mondial et des partenaires avec l’apport d’un appui stratégique et une assistance technique sur les questions de chaîne d'approvisionnement d'urgence, la priorisation des interventions, le financement de la santé, les systèmes de données et d'autres domaines d'expertise du GFF.

Pour plus d'informations ou questions sur le travail du GFF portant sur la pandémie COVID-19, veuillez contacter :Carolyn Reynolds à creynolds@worldbank.org et Bruno Rivalan à brivalan@worldbank.org.