Article

Galvanisée l’Elan : Réexamen de la Stratégie du GFF

L’année 2020 est une année charnière pour le Mécanisme de financement mondial (GFF), marquant sa cinquième année d'existence au sein du paysage mondial de la santé. Le fort appui de nos partenaires et l’important réapprovisionnement réalisé en 2008 et atteignant 1 milliard de dollars US$ ont permis au GFF de progresser de manière significative au cours des cinq dernières années et cela,  

  • En étendant sa portée de quatre à 36 pays aux taux de mortalité maternelle et infantile et aux besoins financiers les plus importants au monde – un tiers de ces pays sont classés comme étant des Etats fragiles ou en situation de conflit ;
  • En contribuant à l'amélioration des services de santé pour les femmes, les enfants et les adolescents dans plusieurs pays qui voient diminuer leur taux de mortalité néonatale ainsi que leur taux de mortalité parmi les enfants de moins de cinq ans ;
  • En lançant un processus pour permettre aux pays d'allouer une plus large proportion de leur budget national à la santé ; en aidant à coordonner les ressources des partenaires ; et en renforçant l'engagement du secteur privé.

La demande et l’appui émanant des pays croissent constamment. Les pays ont le sentiment de diriger le changement et constatent la valeur ajoutée de l’appui technique du GFF, notamment en matière d’alignement sur les priorités sanitaires les plus importantes.  En juin 2019, 629 millions de dollars US$ provenant des subventions du Fonds fiduciaire du GFF ont été associés à 4,8 milliards de dollars US$ de l'IDA et de la BIRD et cela, avec 78% de ces ressources investies en Afrique.

Comptant à rebours vers les Objectifs de développement durable de 2030, la capacité du GFF à étendre son impact est plus urgente que jamais. Le réexamen de la stratégie actuelle fournit l’occasion d’affiner son champ d’action ainsi que sa portée, de capitaliser sur les gains réalisés et de tirer des enseignements des succès et des échecs passés. A termes, cela permettra ainsi au GFF de se positionner pour mieux appuyer les investissements dirigés par les pays afin d’améliorer la santé et la nutrition des mères, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents (SRMNEA-N).

Le réexamen de la stratégie devrait être achevé d'ici la fin juin 2020.  Le Secrétariat du GFF mène actuellement des entrevues avec plus de 100 parties prenantes afin d'intégrer les perspectives, les meilleures pratiques et les enseignements tirés de l'approche du GFF au cours des cinq dernières années.

Le GFF fournira  périodiquement des mises à jour. Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Carolyn Reynolds à creynolds@worldbank.org  et Bruno Rivalan à brivalan@worldbank.org