La crise d.e COVID-19 remet en cause des années de progrès durement acquis en matière de santé des femmes, des enfants et des adolescents. Un an plus tard, avec des systèmes de santé perturbés et des économies gravement touchées, les femmes et les enfants des pays les plus pauvres et les plus vulnérables du monde ont été les plus durement frappés par cette crise secondaire. Pour aider les pays à relancer les progrès, le Mécanisme de financement mondial pour les femmes, les enfants et les adolescents (GFF), un partenariat hébergé par la Banque mondiale, a lancé une campagne de mobilisation des pour protéger les services de santé essentiels et renforcer les systèmes de santé, tandis que les pays se préparent au déploiement des outils COVID-19 et s’efforcent de parvenir à une relance résiliente et inclusive. La campagne est co-organisée par les gouvernements du Canada et du Sénégal, ainsi que par la Banque mondiale.

Lire l’article d’opinion : New data reveals the extent of Covid disruption to women’s health

Regardez l'événement du GFF Ne laissons pas la COVID-19 faire reculer les progrès en matière de santé maternelle, infantile et adolescente au cours duquel les leaders mondiaux se sont réunis pour discuter de l'impact de la COVID-19 sur les systèmes de santé et ont engagé un financement urgent pour relancer les progrès et mettre en place des systèmes de soins de santé primaires plus forts et plus résilients.

Regardez l’événement de lancement du GFF « Relancer les progrès » qui s’est déroulé virtuellement le 7 mai 2021. Cet événement a réuni des ministres du Canada, du Sénégal, des Pays-Bas, de la Norvège, du Nigeria et de l’Éthiopie, ainsi que de nombreux autres partenaires et représentants communautaires, pour discuter de la crise, appeler à une action urgente et s’engager à soutenir la campagne du GFF.

Lire le communiqué de presse : De nouvelles données montrent que les femmes et les enfants continuent de subir le poids des perturbations sanitaires liées à la pandémie

Le problème

Avec des systèmes de santé perturbés et des économies gravement touchées, les femmes et les enfants des pays les plus pauvres du monde ont été les plus durement touchés.

Health InterventionWoman baby

La pandémie a déjà perturbé l’utilisation des contraceptifs pour plus de 5 millions de femmes et d’adolescents vivant dans les pays partenaires du GFF.

Red cross

Les graves perturbations des services de santé essentiels dans les pays partenaires du GFF ont contribué à une baisse de 25 % de la couverture des interventions sanitaires vitales depuis le début de la pandémie.

Alt Text 1 for this image UK

Restore the progress

Arguments en faveur de l’investissement

Le GFF aide les pays à maintenir les services essentiels pour les femmes, les enfants et les adolescents, à renforcer les systèmes de santé alors qu’ils se préparent à déployer les outils COVID-19 nécessaires pour mettre fin à la pandémie, à se rétablir avec une plus grande résilience et à accélérer les progrès vers les ODD.

Les résultats à venir de ces investissements

2,5 milliards USD

De nouveaux investissements dans le Fonds fiduciaire du GFF – y compris 1,2 milliard de dollars américains en fonds anticipés en 2021 pour faire face à la crise persistante, auront pour effets:

D’ici 2025

Sauver 5 millions de vies

Mobilize US $18.5 billion

  • Permettre à plus de 56 millions de femmes d’avoir accès à un personnel qualifié pour leurs accouchements
  • 458 millions d’enfants supplémentaires recevront une solution de réhydratation orale un traitement au zinc contre la diarrhée afin de prévenir les principales causes de mortalité infantile
  • Permettre à 25 millions de femmes et d’adolescents supplémentaires d’avoir accès à des méthodes modernes de contraception pour prévenir les grossesses non désirées

D’ici 2030

Sauver 18 millions de vies

Mobiliser jusqu’à 52.7 milliards USD afin de :

  • Réduire la mortalité des nouveau-nés et des enfants de moins de cinq ans de plus d’un tiers par rapport aux niveaux actuels
  • Réduire la mortalité maternelle de près d’un tiers
  • Prévenir au moins 3 millions de mortinaissances

Le fonctionnement du GFF

Le GFF est prêt à faire en sorte que les femmes, les enfants et les adolescents les plus vulnérables du monde ne soient pas laissés pour compte dans la crise.

Lancé en 2015 en tant que partenariat mondial piloté par les pays et hébergé par la Banque mondiale, le GFF vise à aider les pays à établir des priorités et à augmenter les investissements fondés sur des données probantes afin d’améliorer la santé et la nutrition des mères, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents dans les pays les plus vulnérables du monde, grâce à un renforcement ciblé des systèmes de prestation de services – pour sauver des vies et comme étape essentielle vers la réalisation de la couverture de santé universelle (CSU) et des objectifs de développement durable (ODD).

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du GFF.

Agir – les mesures à prendre

  1. Encouragez votre gouvernement à soutenir la santé des femmes, des enfants et des adolescents dans le cadre de sa réponse à la COVID-19 et de ses efforts de rétablissement
  2. Écrivez à votre ministre du Développement international / ministre des Affaires étrangères / député
  3. Partagez la campagne sur les réseaux sociaux
  4. Rédigez un article, un article d’opinion ou un billet de blog

Relancer les progrès

empêchons la COVID-19 de faire reculer la santé des femmes, des enfants et des adolescents.

Image team member

Histoires

Le moment est venu

Le moment est venu : décupler les engagements en faveur de l'égalité de genre

En savoir plus

Histoires de pays

Nous sommes aux côtés des héros en première ligne. Et vous ?

Regarder

Les OSC et les défenseurs de la jeunesse se sont mobilisés pour faire face à la crise de COVID-19. Écoutez ce qu’ils ont à dire.

Regarder

Découvrez comment les nouvelles lois protègent les femmes et les filles, et font évoluer les mentalités au Niger.

En savoir plus
Alt Text 1 for this image UK