Vietnam

Au Vietnam, le partenariat du GFF soutient l’engagement de l’État à réduire la mortalité maternelle et infantile en améliorant la qualité des services dans les provinces les plus pauvres ayant une forte concentration de pauvres et des groupes ethniques minoritaires.  

Contact Gouvernement

Ministry of Health

Government

Le Vietnam a considérablement amélioré ses résultats de santé au cours des 20 dernières années. Les objectifs du Millénaire pour le développement ont été atteints, dont beaucoup bien avant l’échéance de 2015 ; la mortalité maternelle, infantile et juvénile a chuté au même titre que la prévalence du retard de croissance. Le recours à des agents de santé qualifiés pour les accouchements est passé à 94 %, près de trois quarts des femmes enceintes ont bénéficié d’au moins quatre consultations prénatales et le taux de couverture vaccinale complète s’élevait à 98 % en 2016. L’accès aux services de santé reste néanmoins limité pour les groupes défavorisés, en particulier les minorités ethniques et les groupes vivants dans les zones isolées et montagneuses qui affichent de moins bons résultats de santé. Les maladies non transmissibles sont également en hausse dans l’ensemble du pays.

Dossier d’investissement

Le dossier d’investissement du Vietnam est décrit dans les plans de santé du pays qui soulignent les investissements supplémentaires nécessaires pour renforcer le système de santé et proposer des ensembles d'interventions prioritaires pour les mères, les nouveau-nés, les enfants et les adolescents.

Les priorités du Vietnam pour la santé sont les suivantes :

  1. Renforcer les systèmes de santé de proximité (soins de santé primaires)
  2. Renforcer les prestations de service de qualité pour améliorer la santé maternelle et infantile, comprenant une formule de services essentiels couverts par l’assurance communautaire.
  3. Lutter contre la malnutrition et la traiter.
  4. Lutter contre les maladies non transmissibles et les traiter, notamment les cancers, les maladies cardiovasculaires, le diabète, les maladies pulmonaires chroniques obstétriques, l’asthme, et autres maladies non transmissibles.
  5. Favoriser un vieillissement en bonne santé.
  6. Améliorer l’efficience et la pérennité du financement de la santé et des modalités de prestation de service, comprenant notamment les mesures suivantes :
  • Diminuer le recours excessif aux services de santé assurés en milieu hospitalier
  • Soutenir la réforme de l’assurance maladie
  • Renforcer la protection financière des dépenses de santé payés en direct
  • Créer un environnement favorable à la participation du secteur privé.
  1. Garantir aux minorités ethniques un accès équitable aux services de santé.

Fonctionnement du partenariat du GFF au Vietnam

Le GFF joue un rôle pivot dans la transition du Vietnam : l’investissement financé par son Fonds fiduciaire a permis d’abaisser le taux d’intérêt du prêt accordé par la Banque mondiale pour des projets concernant la santé et d’établir des conditions plus concessionnelles.

Les ressources du GFF soutiennent également les efforts déployés pour faire avancer les réformes du financement de la santé, en aidant à obtenir un appui aligné des partenaires du développement en faveur d’un régime d’assurance sociale ainsi que d’autres réformes du financement de la santé, et en proposant une assistance technique pour la révision de la législation sur l’Assurance Sociale de la Santé et d’autres politiques associées.

Le GFF renforce aussi le système d’enregistrement des faits d’état civil et de statistiques de l’état civil, en particulier l’enregistrement des décès et de leurs causes. L’assistance technique apportée au ministère de la Santé par le Fonds fiduciaire permet d’appliquer de nouvelles normes pour le diagnostic des causes de décès et leur déclaration à l’établissement de santé et aux autorités locales. Enfin, le GFF soutient le développement des partenariats public-privé (PPP) au Vietnam en procédant à des activités de renforcement des capacités et en recherchant les possibilités de mettre en place dans le secteur de la santé des PPP qui pourraient, à terme, constituer des modèles de PPP à part entière.

Financer les investissements prioritaires du Vietnam

Le GFF contribue à mobiliser davantage de ressources nationales au titre de la SRMNEA et de la prestation de services de soins de santé primaires en abaissant les taux d’intérêt du projet d’Innovation et d’Investissement pour la Réforme de la Prestation de Services de Proximité, en renforçant l’efficience du système de santé grâce à l’amélioration de la qualité des infrastructures de proximité (communes) pour atteindre les niveaux de référence définis par l’État ; en équipant, formant et habilitant les dispensaires communaux à dépister et traiter les maladies non transmissibles tout en poursuivant l’amélioration du traitement des maladies transmissibles et de la SRMNEA ; et en renforçant la qualité de la prestation des services de santé maternelle et infantile.

Secrétariat du GFF Contact

Leslie Elder 
lelder@worldbank.org

COMMUNIQUÉ DE PRESSE: NEW WORLD BANK LOAN TO IMPROVE GRASSROOTS HEALTH SERVICES IN VIETNAM

Vietnam | Quality Health Services for All