Tanzanie

Renforcer l’engagement des partenaires pour améliorer la qualité des services de santé

Contact Gouvernement

Ministry of Health and Social Welfare, Tanzania

Ministry of Health- French

Les défis

La Tanzanie continue d’améliorer la santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent et la nutrition. Le taux de mortalité infantile est passé de 99 pour 1 000 naissances vivantes à 51 pour 1 000 naissances vivantes et le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans a considérablement diminué pour passer de 147 à 81 pour 1 000 naissances vivantes (EDS, 2010) Les taux de mortalité maternelle et néonatale demeurent néanmoins élevés. Cette situation est aggravée par des prestataires de santé trop peu nombreux et répartis de manière inégale ce qui nuit à la couverture, à la qualité et à l’utilisation des services 

L’action du partenariat du GFF

Le gouvernement de Tanzanie cherche à lutter contre l’augmentation de la mortalité maternelle et à répondre aux enjeux élevés de la santé maternelle en renforçant sa collaboration avec ses partenaires pour améliorer la qualité et la couverture des services de santé, conformément au dossier d’investissement du pays — One Plan II Le dossier d’investissement vise à fournir des recommandations sur la mise en œuvre de programmes de santé maternelle, néonatale et infantile à tous les niveaux de prestation de service et à assurer la coordination des interventions et la qualité des services grâce à la continuité des soins. Le partenariat du GFF a joué un rôle déterminant en mobilisant les bailleurs de fonds et en regroupant les ressources à l’appui du dossier d’investissement de la Tanzanie. Il a également soutenu l’amélioration des données pour la prise de décision, notamment en identifiant les obstacles à l’obtention de données de qualité, en mettant au point une plateforme de visualisation des données, et en améliorant le suivi des ressources. Le partenariat du GFF soutient également les efforts déployés par le gouvernement pour élaborer une stratégie sur cinq ans au titre du financement de la santé et promouvoir la formulation d’un projet de loi sur un système national d’assurance-maladie.

Les partenaires suivants contribuent aux financements complémentaires : Power of Nutrition, FNUAP, UNICEF, OMS ainsi que le Canada, le Danemark (DANIDA), l’Irlande, la Suisse et les États-Unis (PEPFAR, USAID). Le GFF apporte un cofinancement de 40 millions de dollars au programme de renforcement des soins de santé primaire de la Banque mondiale qui s’élève à 200 millions de dollars.

Les résultats

La Tanzanie est parvenue à améliorer la couverture sur tous les plans. Par exemple, les soins prénatals se sont améliorés et, en moyenne, 64 % des femmes enceintes on fait au moins quatre consultations prénatales en 2018 contre 36 % en 2014. Le nombre de naissances dans les formations sanitaires est également passé de 71 % en 2017 à 80 % en 2018. Entre 2014 et 2018, la proportion de femmes enceintes ayant bénéficié d’un traitement préventif intermittent (TPI2) est passée de 36 % à 83 %.  La proportion moyenne de femmes enceintes ayant reçu du fer et de l’acide folique au cours de consultations prénatales a augmenté de 57 % en 2014 à 75 % en 2018.  Enfin, le nombre de formations sanitaires ayant obtenu au moins trois étoiles est passé de 137 en 2016 à 1 370 en 2018.

Cette action concertée, qui a permis d’améliorer la couverture et la qualité des services de santé maternelle et infantile tels qu’ils sont mesurés régulièrement par les indicateurs décrits dans le rapport annuel du GFF, souligne la nécessité de fournir des efforts ciblés supplémentaires pour poursuivre l’amélioration des services et étendre la couverture de certains services dans les régions où elle n’atteint pas 50 % tout en consolidant les améliorations observées au niveau de la qualité ces deux dernières années.

 

 

Secrétariat du GFF Contact

Ayodeji Oluwole Odutolu
aodutolu@worldbank.org

CONTACT CHARGÉ(E) DE LIAISON

Dr. Georgina Msemo
gff.tanzania@gmail.com

DOCUMENTS CONNEXES

DOSSIER D'INVISTISSEMENT: One Plan II

COVID-19 BREF: PRÉSERVER LES SERVICES DE SANTÉ ESSENTIELS PENDANT LA PANDÉMIE

l'évaluation du projet: PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES POUR LES RÉSULTATS


LIENS CONNEXES

L'APERÇU De la TANZANIE SUR CRVS

COMMUNIQUé DE PRESSE: Tanzania: World Bank Supports Improved Health Care for Women, Newborns and Children