Sierra Leone

En Sierra Leone, le partenariat GFF soutient les dirigeants du pays engagés dans l’élaboration d’une stratégie pour investir davantage et améliorer les résultats en matière de santé maternelle, néonatale, infantile, santé des adolescents et nutrition (SRMNEA-N) afin de contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD). 

Contact Gouvernement

Dr. Amara Jambai

Chief Medical Officer, Ministry of Health and Sanitation

@mohs_sl

La Sierra Leone possède un des taux de mortalité maternelle les plus élevés du monde. Les grossesses précoces sont courantes et les décès d’adolescentes représentent près de 25 pour cent de l’ensemble des mortalités maternelles du pays. Plus de la moitié des décès d’enfants pourraient être évités en donnant accès à des interventions clés. Le système de santé présente également des déficits qui persistent en matière de qualité des soins et d’utilisation efficace des ressources. L’épidémie d’Ébola de 2013 a encore plus affaibli le système de santé publique s’accompagnant d’une baisse de 15 à 25 pour cent de l’utilisation des services de SRMNEA.

Dossier d’investissement

La stratégie de SRMNEA-N de la Sierra Leone propose un ensemble d’interventions, ciblées et priorisées, présentant un fort impact, avec pour objectif d’accélérer la réduction de la mortalité maternelle, néonatale, infantile et les décès des adolescents. La stratégie a été alignée sur les documents nationaux tels que le Health Sector Recovery Plan et les engagements globaux du pays, y compris envers les ODD et la nouvelle Stratégie Moniale pour la Santé des Femmes, des Enfants, et des Adolescents 2016-2030.

Les priorités identifiées dans le dossier d’investissement incluent :

  1. Le renforcement des systèmes de santé pour une préstation efficace des services de SRMNEA-N, notamment en assurant la présence  d’un personnel de santé adéquat, qualifié et motivé  ; en renforçant le leadership et  la gouvernance à tous les niveaux ; en assurant la disponibilité des médicaments, produits et équipements essentiels à la SRMNEA-N ; en développant les infrastructures ; en assurant la disponibilité d’un système d’aiguillage des urgences performant ; et en fournissant un sang sain à tous les centres offrant des soins complets obstétricaux et néonatals d’urgence.
  2. L’amélioration de la qualité des services de SRMNEA-N à tous les niveaux des prestation de services : soutenir la mise en œuvre d’un programme national d’amélioration de la qualité de la SRMNEA-N et, la mise en place de procédures, d’approches et de pratiques pour une  amélioration systématique de la qualité, avec un accent particulier sur l’évaluation et le traitement lors du triage d’urgence, sur la prestation de soins de maternité respectueux et la Surveillance des Décès Maternels et Riposte (SDMR).
  3. Le renforcement des systèmes communautaires pour une prestation efficace des services de SRMNEA-N en s’attaquant aux obstacles socioculturels, géographiques et financiers ; en introduisant une gestion optimale intégrée des cas communautaires ; en promouvant la mise en place des interventions de SRMNEA-N au niveau communautaire, y compris la responsabilité sociale ; et, en prenant en compte d’autres facteurs sectoriels déterminants.
  4. Le renforcement des systèmes d’information de santé, du suivi, de l’évaluation et de la recherche pour une prestation efficace des services de SRMNEA-N et une amélioration des systèmes d’enregistrement des faits et de statistiques d’état civil.

Comment fonctionne le partenariat GFF en Sierra Leone

Le partenariat GFF travaille à améliorer la coordination et l’alignement entre les donneurs, les ministères et les partenaires de mise en œuvre dans le secteur de la santé à travers l’élaboration d’un plan de mise en œuvre réaliste et priorisé qui tient compte des ressources disponibles et des contraintes de capacité. Le GFF collabore tout particulièrement avec le gouvernement de Sierra Leone pour accélérer les efforts de mobilisation des ressources financières nationales en faveur de la santé; pour renforcer l’efficacité du système de santé grâce à l’achat de services stratégiques; pour soutenir une répartition appropriée du personnel de santé et des équipements entre les différents établissements de santé; et, pour améliorer la qualité des soins.

Afin d’assurer la pérennité sur le long terme et la mise à place à une potentielle plus grande échelle des interventions clés, le GFF soutient l’élaboration d’une stratégie de financement de la santé pour améliorer l’efficacité et augmenter les ressources nationales destiné au secteur de la santé. Le GFF fournit le soutien technique nécessaire pour mesurer l’impact sur les recettes de la hausse des taxes sur le tabac; mène une analyse sur les gains potentiels d’efficacité dans le financement de la santé; et, affine le mécanisme de financement basé sur les résultats (FBR). En 2019, un FBR pilote sera d’ailleurs mis en œuvre dans 2 localités qui devrait contribuer à fournir du financement aux services de santé maternelle, infantile et santé des adolescents, de premières lignes. Le FBR pilote devrait également aider à s’assurer que la répartition des services de santé corresponde mieux aux besoins de la Sierra Leone. En outre, un soutien sera apporté pour améliorer la gestion décentralisée des finances publiques en renforçant la capacité des équipes de gestion de la santé dans les localités à exploiter les données de santé pour une prise de décision efficace.

Financement des investissements prioritaires de la Sierra Leone

Les partenaires qui contribuent au financement des priorités de la Sierra Leone telles qu’exposées dans le dossier d’investissement sont, notamment, les suivants : GFF ; Gavi ; le Fonds mondial ; Partners in Health; UNICEF ; USAID ; la Banque mondiale ; et, les gouvernements de l’Allemagne (KFW), de l’Italie, du Japon (JICA) et du Royaume-Uni (DFID).

SECRÉTARIAT DU GFF CONTACT

Ali Winoto Subandoro
asubandoro@worldbank.org

CONTACT AGENT(E) DE LIAISON

Stanley Muoghalu
gff.sierraleone@gmail.com