Malawi

Une démarche inscrite dans la durée afin d’obtenir des résultats en matière de santé pour les femmes et les enfants

Contact Gouvernement

Dr. Andrew Likaka

Director of Quality, Ministry Of Health, Malawi

@andrewlikaka88

Les défis

Bien que le Malawi figure parmi les pays les plus pauvres du monde, il a accompli des progrès considérables au niveau des principaux indicateurs démographique et de survie. L’espérance de vie à la naissance s’établit à 63,7 ans et le taux de fécondité en 2015/16 était de 4,4 enfants par femme contre 6,2 en 2000. Si on a pu observer un recul significatif du taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans sur la même période, les taux de mortalité maternelle et néonatale n’ont pas progressé.  Les contraintes liées aux ressources humaines, les insuffisances de la chaîne d’approvisionnement entraînant des ruptures de stocks de médicaments essentiels et de produits médicaux ainsi qu’une infrastructure inadaptée expliquent pour partie les goulets d’étranglement du système de santé. Tous ces éléments entravent la prestation de services de qualité, malgré les améliorations enregistrées au niveau de la disponibilité, de l’accès et de l’utilisation de services essentiels tels que les accouchements dans des établissements de santé.  Le développement global du Malawi et son système de santé sont de surcroît vulnérables aux chocs externes comme les phénomènes météorologiques extrêmes et les épidémies de maladies infectieuses.

L’action du partenariat du GFF

Le GFF a soutenu les efforts déployés par le Malawi pour préparer un dossier d’investissement fondé sur le plan stratégique du secteur de la santé du pays (Health Sector Strategic Plan 2017-22 [HSSP-II]). Les priorités visent notamment à renforcer la gouvernance et la responsabilisation, à améliorer la coordination et à renforcer l’accès et la qualité des soins de santé primaire pour assurer une couverture de santé universelle. Le ministère de la Santé et de la Population a formé un groupe de travail multipartite chargé d’élaborer un dossier d’investissement qui accorde la priorité aux principaux domaines d’investissement permettant d’améliorer les résultats. Le GFF soutient également le gouvernement pour renforcer la capacité de planification au niveau infranational et améliorer la gouvernance, la planification et l’exécution du budget pour la santé au niveau des districts. Il soutient en outre la mise en œuvre d’un système de registres d’état civil et de statistiques démographiques, l’utilisation des informations de santé dans les centres de soins, et les stratégies favorisant l’autonomie financière des hôpitaux et la rétention du personnel de santé, en particulier dans les zones difficiles d’accès. 

Les progrès réalisés

Le ministère de la Santé et de la Population se sert du dossier d’investissement pour définir les besoins budgétaires des districts dans le cadre du déploiement du plan opérationnel du HSSP-II qui sera utilisé pour des activités de plaidoyer en faveur des ressources nationales et extérieures.  Les domaines d’interventions prioritaires comprennent notamment les interventions décisives sur les systèmes visant à améliorer la qualité des services de santé et de droits sexuels et reproductifs et à réduire la mortalité maternelle et néonatale. Les services qui s’y rattachent sont assurés au niveau primaire (postes sanitaires, dispensaires, centres de santé, hôpitaux ruraux), au niveau secondaire (hôpitaux de districts et CHAM [Christian Health Association of Malawi]) et au niveau tertiaire (centres hospitaliers et un hôpital privé doté de services spécialisés).

Secrétariat du GFF Contact

John Borrazzo
jborrazzo@worldbank.org

CONTACT CHARGÉ(E) DE LIAISON

Pius Nakoma
gff.malawi@gmail.com

DOCUMENTS CONNEXE

COVID-19 BREF: PRÉSERVER LES SERVICES DE SANTÉ ESSENTIELS PENDANT LA PANDÉMIE