Ghana

Renforcer les services de soins de santé primaire pour parvenir à la couverture de santé universelle (CSU)

Contact Gouvernement

Daniel Ayindingo

Directeur des finances, Ministère de la santé

@Health_ghana

Les défis

Le Ghana a amélioré de manière significative la couverture des soins de santé primaire, mais, de manière générale, l’accès à ces services par la population reste inégal. Près de la moitié des décès du pays est imputable aux soins de santé maternelle et infantile et aux maladies transmissibles. La charge croissante des maladies non transmissibles représente désormais 43 % des décès, en raison des maladies cardiovasculaires. Un tiers seulement des trois millions d’accouchements assistés a eu lieu dans un établissement de soins de santé primaire entre 2015 et 2019. 

L’action du partenariat du GFF

Le partenariat du GFF apporte son soutien à la mise en œuvre d’une feuille de route pour la couverture de santé universelle (CSU) par l’élaboration d’un plan opérationnel prioritaire et d’un calcul des coûts (POP-C) qui fera office de dossier d’investissement pour le Ghana. Le processus GFF améliorera le ciblage et l’efficience des ressources pour soutenir le programme formulé par le gouvernement pour la CSU. Il s’agira en particulier d’appliquer un mécanisme basé sur les résultats pour stimuler l’amélioration des performances, de s’attaquer aux principaux goulets d’étranglement et d’harmoniser le soutien financier des partenaires de développement. Le GFF viendra également appuyer les activités de plaidoyer et d’analyse afin d’accroître les ressources allouées au financement de la feuille de route de la CSU.   

Les progrès réalisés

Étant donné que le Ghana est l’un des derniers pays à rejoindre le GFF, le processus du GFF vient juste d’y être lancé par le gouvernement.

SECRÉTARIAT DU GFF CONTACT

Ali Winoto Subandoro 
asubandoro@worldbank.org

CONTACT CHARGÉ(E) DE LIAISON

Pearl Adwoa Opoku-Youngmann 
ghana.gff@gmail.com

DOCUMENTS CONNEXES

COVID-19 BREF: PRÉSERVER LES SERVICES DE SANTÉ ESSENTIELS PENDANT LA PANDÉMIE