Éthiopie

En Éthiopie, le partenariat du GFF soutient les efforts déployés par le leadership national pour améliorer les résultats dans le domaine de la santé de la reproduction, de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent ainsi que de la nutrition (SRMNEA-N) afin de progresser en direction de la couverture sanitaire universelle et de mettre en place un financement durable de la santé.

Contact Gouvernement

Dr. Mizan Kiros

Director, Resource Mobilization Directorate

@FMoHealth

Bien qu’elle ait enregistré le taux de croissance économique le plus élevé de tous les pays d’Afrique subsaharienne, l’Éthiopie continue d’avoir des difficultés à garantir un accès équitable à des services essentiels de SRMNEA-N de qualité. À titre d’exemple, le taux de mortalité néonatale diminue, mais plus lentement que le taux de mortalité infantile et son niveau reste problématique. Le pays continue d’afficher des taux élevés de morbidité et de mortalité dus à des causes évitables, et la poursuite et la portée d’interventions ayant un fort impact continuent de se caractériser par des disparités entre les régions et les woredas (ou districts). La qualité des soins de santé — notamment si l’on considère la sécurité des patients, l’efficacité des services et la prestation de soins centrés sur les patients — est souvent inégale et imprévisible.

 

Dossier d’investissement

Le Plan de transformation du secteur de la santé (Health Sector Transformation Plan  – HSTP) en Éthiopie, qui concrétise la conception du développement humain des autorités publiques, accorde une place centrale à l’accès universel aux soins de SRMNEA-N. Il cherche à améliorer l’équité, la couverture et l’utilisation des services essentiels de santé, à accroître la qualité des soins de santé et à renforcer les capacités d’exécution du secteur de la santé à tous les niveaux du système. Il sera nécessaire, par suite de l’attention particulière accordée à la qualité et à l’équité, de mettre un terme au  statu quo et de produire des améliorations à l’échelle nationale au cours des cinq prochaines années. Une stratégie nationale portant sur la qualité des soins de santé sera élaborée pour orienter les investissements du pays de manière à pouvoir assurer des soins de santé plus sûrs, plus efficaces, plus accessibles et plus équitables à tous les Éthiopiens d’ici 2020.

 

Le plan d’investissement a établi les priorités suivantes :

1 Accroître l’équité en matière d’accès à des services de santé de qualité.

2 Améliorer la gestion des risques d’urgence sanitaire.

3 Renforcer la bonne gouvernance.

4 Améliorer les systèmes réglementaires.

5 Améliorer la gestion des chaînes d’approvisionnement et de logistique.

6 Renforcer la participation et l’engagement communautaire en renforçant le fonctionnement de « l’Armée pour le développement de la santé ».

7 Renforcer la mobilisation des ressources.

8 Améliorer la recherche et l’établissement de données probantes pour la prise de décision.

9 Améliorer le développement et la gestion des ressources humaines dans le secteur de la santé.

10 Améliorer les infrastructures de santé.

 

Fonctionnement du partenariat du GFF en Éthiopie

Le GFF apporte son appui à un portefeuille de financements ambitieux et diversifiés pour promouvoir la santé en  Éthiopie. Les autorités se sont fondées sur de nombreuses études et ont mené des activités de formation et de renforcement des capacités pour mettre en œuvre leur nouvelle stratégie de financement à l’appui d’une couverture sanitaire universelle. Le programme d’analyse et de services de conseil prévu pour l’exercice 2019 dans le but d’aider le ministère de la Santé à élaborer la première stratégie de collaboration étroite et productive avec le secteur de la santé privé progresse également, conformément au plan de transformation des systèmes de santé. 

 

Financer les investissements prioritaires de l'Éthiopie

De nombreux partenaires contribuent au financement des priorités nationales définies dans le dossier d’investissement du pays. Il s’agit notamment de Gavi, du Fonds mondial, de l’OMS, de l’UNICEF, de l’Union européenne, ainsi que des États-Unis (PEPFAR, USAID), du Royaume-Uni (DFID) et d’autres partenaires (mutuelles, Assurance maladie publique pour les ménages).

Secrétariat du GFF Contact

Marion Cros
mcros@worldbank.org

DOCUMENTS

ETHIOPIA HEALTH SECTOR TRANSFORMATION PLAN | PDF | 2.72MB

ETHIOPIA PROJECT APPRAISAL DOCUMENT | PDF | 0.99MB

GFF COUNTRY SPOTLIGHT: ETHIOPIA | PDF | 0.3MB


Links

L'APERÇU De l'ÉTHIOPIE SUR CRVS