Burkina Faso

Renforcer les services de santé pour parvenir à la couverture de santé universelle

Contact Gouvernement

Nadine Tamboura

Secrétaire technique - Coopération

Les défis

Le Burkina Faso a enregistré des résultats de santé positifs ces vingt dernières années. La couverture des services de santé essentiels s’est améliorée, et le pays enregistre d’importants progrès au niveau de la vaccination des enfants et des accouchements dans les établissements de soins de santé. Malgré ces avancées, le Burkina Faso continue de se heurter à de nombreuses difficultés en ce qui concerne l’accès aux services de soins de santé essentiels qui sont causées par les problèmes persistants liés aux systèmes de santé et à la démographie. Les autorités nationales se sont engagées à faire passer la part des dépenses consacrées à la santé de 11 % à 15 % afin de relever ces défis et elles ont déployé plus de 17 000 agents de santé communautaire dans l’ensemble du pays.

L’action du partenariat du GFF

Le partenariat du GFF soutient les efforts déployés par le Burkina Faso pour améliorer l’équité de l’accès et l’utilisation d’un ensemble intégré de services de santé reproductive, de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent et de nutrition (SRMNEA-N) à fort impact, pour renforcer la disponibilité des ressources humaines et les infrastructures, matériels et fournitures et pour améliorer la gouvernance du système de santé, notamment le financement, l’enregistrement des faits d’état civil, les systèmes d’information et la coordination multisectorielle. Le GFF apporte un cofinancement de 20 millions de dollars au projet de renforcement des services de santé de la Banque mondiale afin de contribuer à l’amélioration de la qualité et de l’utilisation des services de santé et plus particulièrement des services de SRMNEA-N et de veille sanitaire.

Les progrès réalisés

Le gouvernement du Burkina Faso ajuste son dossier d’investissement pour intégrer la santé communautaire et la vaccination et renforcer l’importance accordée aux résultats. Les discussions entre le gouvernement et les partenaires de développement portent essentiellement sur la recherche de solutions aux problèmes liés à la sécurité, à la résilience du système de santé et à l’assurance maladie pour les populations les plus vulnérables afin de parvenir à la couverture de santé universelle. Le GFF soutient la réalisation d’une étude sur la planification familiale et la qualité des soins menée conjointement par Population Council, Thinkwell et l’équipe locale de recherche. Le GFF a participé au financement du recensement général de la population et de l’habitat consacré à la collecte et à l’analyse des données sur lesquelles repose le système d’information statistique du pays. Cet exercice fournira des données sur la répartition spatiale, les caractéristiques et la composition de la population et permettra de cibler de façon plus judicieuse le financement de la santé et les interventions de prestations de service.